Le traitement des impayés

Le traitement des impayés

Votre objectif est de parvenir à optimiser le traitement de vos impayés ? La bonne organisation de La démarche contentieuse est la clé de votre réussite. Elle vous permettra d’assurer le suivi des actions juridiques externalisées et vous initiera aux procédures amiables et judiciaires des entreprises aux fins de recouvrement.

Engager un huissier pour le recouvrement des créances

Les conflits avec les clients sont souvent provoqués suite à un retard de paiement ou à une facture impayée. Mais en dépit de tous les différends, les recours amiables constituent la meilleure alternative. Seulement pour récupérer ses créances, il faut faire appel à huissier, qui sera votre coach tout au long de la démarche de recouvrement. En effet, sa présence vous aidera à entrer en contact avec votre débiteur par courrier ou par téléphone. Son intervention vous garantit une action rapide à des coûts que vous pourrez facilement négocier directement avec lui.

Le redressement judiciaire

Si une entreprise affronte des difficultés de payement de créances avec son actif exigible, il faut à ce moment-là recourir à une procédure de redressement judiciaire. Cette solution est bel et bien accordée aux personnes qui exercent des activités commerciales ou artisanales.

C’est la procédure qui permet la poursuite de l’activité de l’entreprise, le maintien de l’emploi et l’apurement du passif. Son ouverture doit être demandée par le débiteur au bout de 45 jours de la cessation des paiements.

L’intervention d’un mandataire judiciaire ou d’un administrateur judiciaire

Dans le cadre du sauvetage d’une entreprise l’administrateur judiciaire est  un professionnel qui intervient pour surveiller, assister ou même remplacer les dirigeants dans la gestion de l’entreprise. Son objectif est de proposer des solutions pour résoudre les problèmes.

Mais, dans le cas où elle serait obligée d’interrompre son activité partiellement ou totalement l’administrateur se chargera, dans ce cas, de rechercher des candidats à la reprise, d’évaluer les offres et de régler toutes les formalités de la vente.

Le mandataire judiciaire, lui, il doit représenter les créanciers et défendre leurs intérêts. Il incite les créanciers à déclarer leur dû, vérifie le montant exact et les discute avec eux sur les propositions de règlement émises par l’administrateur et le chef d’entreprise.

*********************

Sources de l’article:

www.impayes.over-blog.com

www.blog.entreprise-facile.com